La majorité des personnes ne peut envisager une relation amoureuse sans rapports sexuels. Dans l'esprit collectif, amour=sexe : "si tu m'aimes tu couches avec moi, si tu refuses ça veut dire que tu ne m'aimes pas".

Pourtant, bon nombre de ces mêmes personnes pensent également que l'on peut avoir des relations sexuelles sans pour autant éprouver de l'amour. Ce qui est tout à fait logique puisqu'il est inutile d'aimer pour pouvoir assouvir une pulsion.

Par conséquent, on peut faire l'amour sans éprouver de l'amour.

Partant de ce principe, pourquoi le fait de dire que l'on aime sans pour autant avoir l'envie de faire l'amour parait-il aussi inconcevable ?

Il est tout à fait possible d'aimer quelqu'un sans pour autant être attiré sexuellement par cette personne. Comme le disait si bien Milan Kundera dans Le livre du rire et de l'oubli : "le sexe n'est pas l'amour, ce n'est qu'un des territoires que l'amour s'approprie". En l'occurrence, il s'avère que l'amour asexuel ne s'approprie pas ce territoire là.

Cependant, beaucoup pensent que la base d'une relation amoureuse est l'attirance sexuelle (ce qui explique qu'ils ne puissent concevoir une relation amoureuse dénuée de l'envie de faire l'amour). En d'autres termes, pour ces personnes, l'élément qui ferait que l'on tombe amoureux serait le fait de ressentir une "attraction" sexuelle, une envie de rapports intimes charnels avec l'autre.

Or, le raisonnement d'un asexuel est différent. Pour lui ce qui déclenche le sentiment amoureux est une attirance spirituelle, intellectuelle, et non sexuelle. Là encore, les esprits étroits jugent qu'il ne s'agit là que d'une simple amitié. Dès lors, cela signifierait que la seule et unique chose qui différencie un ami d'un amour serait l'attirance sexuelle. C'est un raisonnement qui est très réducteur puisqu'il implique que la personne que l'on aime est l'ami avec lequel on souhaite assouvir ses désirs sexuels. Si certaines personnes considèrent cela comme étant vrai, c'est qu'elles n'ont probablement jamais rencontré l'amour. Il n'est nullement besoin d'arguments pour prouver qu'une relation amoureuse ne se résume pas à des rapports sexuels en plus d'une amitié, il vous suffit, mesdames, messieurs, de regarder avec lucidité, mais aussi avec vos sentiments, les différences que vous vivez entre vos relations amicales et votre relation amoureuse.