Certaines personnes à qui l'on parle d'asexuels répondent en parlant d'asexués.

Cette confusion de langage est compréhensible, puisque le terme d'asexué est largement plus connu de la population et plus ancien que celui d'asexuel. Toutefois, il n'est pas non plus excessivement difficile de retenir un mot nouveau même si l'on n'a pas entièrement compris ce qu'il signifiait. C'est pourquoi, il est incorrect, voire impoli, d'utiliser de façon trop répété le terme d'asexué au lieu d'asexuel dans une conversation.

Bien que cela puisse paraître sans importance aux yeux de certains, il faut tout de même noter qu'il y a une grande différence entre ces deux termes, et qu'un asexuel n'est pas asexué.

Lorsque l'on qualifie d'asexué quelqu'un, cela signifie qu'on dit de lui qu'il n'a pas de sexe. Or, un asexuel est physiquement similaire à n'importe quel être humain : il a une tête, deux bras, deux jambes… et un sexe (masculin ou féminin).

Par conséquent, il peut être péjoratif de nommer "asexué" un asexuel, dans le sens où cela peut-être perçu comme étant un refus du terme "asexuel", autrement dit une négation de l'existence des asexuels.