Je n’ai jamais ressenti de désir, et je ne me suis jamais posé la question de pourquoi réellement
Et j’ai l’impression qu’autour de moi, les gens s’en foutent, ou ont leur propre opinion sur ce que je suis.
Récemment, une réflexion ne me concernant pas, m’a marqué.
Un ace était allé voir un urologue pour un problème relatif au pénis, et pensait qu’il y avait une relation de cause à effet.
Chose impensable pour moi, ma réflexion a été  : pour me toucher la bite, il devra me faire une anesthésie générale (même pas partielle) !
J’ai pris conscience de n’avoir jamais envisagé la sexualité, à cause de ma bite, de sa sensibilité
En fait, j’ai été circoncis (ce qui n’empêche nullement la sexualité !) mais probablement mal, trop tard (8 ans)… ce que je ne comprends pas, c’est que l’irritation, la douleur soient localisées sur la "face" du gland, non là où il y avait le frein
Ca c’est calmé après la reconstruction du prépuce, mais je n’y touche pas, sauf pour la toilette.
Même avec cette prise de conscience, du handicap que ça pourrait représenter, je n’ai pas envie de consulter, pas envie d’être touché ! Je passe à côté d’un des plus grands plaisir de la vie, mais j’en ai d’autres !
Lou