"Non je ne peux pas faire ça" : la génophobie ou la peur des relations sexuelles

En psychiatrie, la génophobie se définit comme étant la peur du sexe et (ou) des relations sexuelles.Selon les spécialistes, la génophobie se déclare généralement après un traumatisme (viol ou abus sexuel) mais dans de rares cas les causes restent inconnues.En 2013, le cas de Sophie Birch une jeune britannique de 21 ans a levé le voile sur cette phobie très particulière.

http://fr.annahar.com